coquette

« Coquette, la série musicale jazzy qui vous plonge dans les dessous de la lingerie »

 

Synopsis:  Paris, 1958, Vème République. Mademoiselle Rose de Colomban, aristocrate fantasque et désargentée,  se voit dans l’obligation de travailler. Grâce à un coup de pouce de son oncle, et à l’aube de ses 35 ans, Rose va faire ses premiers pas comme secrétaire-dactylo au service des réclamations de “Coquette”, célèbre catalogue de vente de lingerie par correspondance.

L'univers de Coquette est celui de la lingerie à la fin des années 50 à Paris. Une arène qui permet d’explorer les sujets de l’intime féminin et masculin, et de la condition de la femme. Dans notre société où nos vies, nos corps, nos opinions politiques s’affichent sur Facebook et Twitter, que reste-t-il de nous et de nos envies essentielles ? Les années 50, si fantasmagoriques, nous permettent d’explorer cette part de mystère perdu… Tous les personnages de Coquette sont traités sous l’angle du mystère : Que cachent-ils ? Quels sont leurs désirs profonds ?

Coquette,  c'est un personnage principal décalé, à côté de sa vie et de son époque, et des personnages secondaires qui ont tous quelque chose à cacher…

La série débute en 1958. La femme a laissé tomber les corsets, mais elle est toujours maintenue dans une gaine... Les carcans sociétaux commencent à se fissurer, c’est une période charnière où soufflent un vent et un désir de liberté, c’est le début du combat pour les droits des femmes. Le personnage de Rose de Colomban, jusqu'alors coupée des réalités de son époque, va plonger avec curiosité et candeur dans l'univers du travail et de la lingerie et se révéler en tant que femme.

Making-of du Teaser de la série Coquette:


Departure

35'. Co-directed with Maria Kuracheva (Belarus) and Satie Gossett (USA). Producer: Ruben Kazantsev.

Short Corner Cannes Festival official selection. Premiere at San Francisco Moscone Center.

From the mind of media trailblazer, Ruben Kazantsev, co-founder of the iPhone Film Festival, comes Departure; an unchartered concept in filmmaking. Departure is a film utilizing three main locations, in three separate countries, the United States, France, and Belarus, and three distinct directors from those respected regions. Each filmmaker will contribute their assigned footage, shot exclusively on the iPhone apparatus, to form one complete project, one complete intertwining story.

Le projet Departure est né de Ruben Kazantsev, le co-créateur de l'iPhone Film Festival. C'est un concept unique, une volonté de créer un film (moyen-métrage) à 3 équipes, dans 3 pays distincts: USA, France et Biélorussie. Réaliser sans ego, sans budget, et à l'iPhone (!), afin de créer un projet complet, une seule histoire entrelacée.

Synopsis: Police officer Deana Kashul traverses the corridors of an abandoned warehouse, not realizing she’s put herself in the line of fire of a desperate drug dealer. As the drug dealer raises his 9mm, for the perfect head shot—he’s shot from behind by an unknown source, releases a few rounds himself at the unknown source. Deana snaps herself around to uncover the dead drug dealer, along with Glen Starks, lying on the floor, in agony. Deana will soon discover why Mr. Starks seems to be her guardian angel, and know more about mysterious Andreï Novikov, who hired Glen, and especially what's his link with her deceased father.

                    L'officier de police Deana Kashul avance dans les couloirs d'un entrepôt abandonné. Elle ne réalise pas qu'elle est dans la ligne de mire du dealer qu'elle poursuit. Alors que celui-ci la met en joue, il s'écroule soudain, abattu. Après un violent échange de coups de feu, Deana s'approche du corps exsangue du dealer, et découvre Glen Starks, agonisant. Elle va bientôt découvrir pourquoi ce dernier semble être son ange gardien, qui est Andreï Novikov, le mystérieux employeur de M. Starks, et surtout quel est son lien avec son père disparu.


L'odeur du rutabaga

30'.
Synopsis: Oliver Nemo believes very much in his evil star: "natural born loser", as he delights to repeat oneself... Leaving this morning the practice of his favorite seer, he did not doubt that the impending failure of his old wagon, in the countryside, will lead to the meetings and dangers far beyond what he could previously imagine. To the opportunity to finally fulfill oneself.

Oliver Nemo croit infiniment en sa mauvaise étoile: "loser-né", comme il se complait à se le répéter… En quittant ce matin-là le cabinet de sa voyante préférée, il ne se doute pas que la panne imminente de son vieux break, en rase campagne, va l'entrainer au devant de rencontres et de dangers très au-delà de ce qu'il pouvait jusqu'alors imaginer. Jusqu'à la possibilité d'enfin pouvoir se réaliser.


Il est minuit, et tout va bien.

25'.  Docu-fiction.
Synopsis: Road to Paranormal. Two young filmmakers are given a report on paranormal phenomena. But what does this word tote? Ok, the Greek etymology says "next to the" normal. But what do we thus by "normal"? They will shoot, experiment themselves, and confront the most advanced quantum theories to parapsychological experiments. The more they advance, the more the distinction they made between normal and paranormal becomes blurred.

Route vers le Paranormal. Deux jeunes réalisateurs se voient confier un reportage sur le paranormal. Mais que signifie donc ce mot fourre-tout? Ok, l'étymologie grecque nous dit "à côté du" normal. Mais qu'entend-t-on donc par "normal"?  Ils vont se filmer, expérimenter eux-même, et confronter les théories quantiques les plus avancés aux expériences parapsychologiques. Plus ils avancent, plus la distinction qu'ils faisaient entre normal et paranormal devient floue.


However

1 minute film. Iphone Film Festival 2012 official selection / Mobile film festival 2013 official final selection

A man is wandering in a city. His path crosses that of a red dressed woman.
It looks like she's attracting him.
But who is really there?...

Le chemin d'un homme qui erre croise celui d'une femme en rouge.
Elle semble l'attirer.
Mais qui est vraiment là?...

- Shot on Iphone 4S, December 29th 2011 -
Written & directed by Christophe NIZOU
Camera operator: Olivier PEIGNON
Music: Christophe NIZOU


Sparkling water is good, and calorie free.

1 minute film. Shot on iPhone 4S.
Mobile film festival 2012 official final selection / Iphone Film Festival 2012 official selection

To make a very-short movie, with a mobile?!
We had lots of ideas for this contest, we started many projects... but we couldn't finish it all...
So we put everything together for you.

"L'eau gazeuse, c'est bon, et c'est sans calorie".
Ok, faire un ultra-court-métrage. Avec un portable.
Nous avions lancé plein de projets pour ce concours, mais pas vraiment tout fini...